Institut Supérieur de Théologie

conférence ist - théologie vs pastorale

THÉOLOGIE

Christologie

Au cœur de la foi chrétienne se situe le mystère de Jésus-Christ, Fils de Dieu dans l’Esprit Saint. Reconnu comme l’unique sauveur et l’unique médiateur entre Dieu et les hommes, il achève la Révélation en accomplissant la promesse du Salut par toute sa vie, et particulièrement par sa mort et sa Résurrection (mystère pascal).

Le cours développe le discours théologique sur le Christ à partir de l’événement pascal et l’articule autour de la notion du salut offert à tous les hommes.
Après avoir identifié la place centrale du kérygme dans l’annonce de la foi, nous examinerons les implications théologiques de l’affirmation évangélique : « Le Verbe s’est fait chair et il a habité parmi nous » (Jn 1, 14).
En suivant, dans l’histoire, le développement de la doctrine christologique et trinitaire, nous aborderons la question du Salut apporté par et en Jésus Christ. Nous verrons enfin comment penser aujourd’hui le mystère de Jésus de Nazareth, vrai Dieu et vrai homme, sauveur du monde.

Sylvain BRISON, prêtre du diocèse de Nice, enseignant à l’Institut catholique de Paris, directeur adjoint de l’Institut supérieur de théologie de Nice Sophia-Antipolis


EXÉGESE

Génèse-Exode

De vieux textes …si jeunes !
Le début de la Bible hébraïque pose des bases essentielles pour l’ensemble des livres qui viennent ensuite. Les récits mythiques de Gn 1–11 disent à leur façon ce qu’il en est essentiellement des humains dans leurs relations fondatrices ; les légendes patriarcales relatent des itinéraires où l’Israël biblique reconnaît le fondement de son identité ; l’aventure de l’exode raconte comment il devient le peuple d’un Dieu qui lui propose d’engager dans une alliance avec lui la liberté qu’il lui donne.
Le cours proposera des repères méthodologiques et théologiques pour lire ces textes fondateurs.

André WENIN, docteur en sciences bibliques (Institut biblique de Rome, 1988), enseigne l’hébreu biblique et l’Ancien Testament à la Faculté de théologie de l’Université catholique de Louvain (Louvain-la-Neuve, Belgique), spécialiste de l’analyse narrative des récits bibliques et consacre ses recherches à la Genèse et aux livres des Juges et de Samuel.


PHILOSOPHIE

Platon Aristote

Le cours de Philosophie portant sur Platon et Aristote, a pour objectif principal d’accompagner les étudiants en Théologie et de leur fournir quelques éléments conceptuels indispensables à la saisie des grands enjeux spéculatifs et métaphysiques dont les Pères de l’Eglise et assurément les Docteurs de la Foi étaient coutumiers. Notre travail tentera de clarifier les aspects délicats des deux ontologies platonicienne et aristotélicienne.
Il est impressionnant de mesurer ce que l’intellectualisation de la Foi devra à ces philosophies majeures de l’Antiquité.

François BESSET, professeur de Philosophie


MÉTHODOLOGIE

Comment lire la Bible ? Les outils les méthodes

Quatre séances participatives et actives permettront aux étudiants de se saisir d’abord des outils utiles au préalable pour l’interprétation d’un texte biblique, puis à l’application et l’appropriation de ses méthodes principales, une à une.

Philippe ASSO, directeur émérite de l’IST, Docteur en Sciences du Langage et en Théologie. Nous essaierons ainsi de répondre à la question : quelle est la méthode la plus pertinente pour lire tel ou tel texte biblique ?


PATROLOGIE

Introduction

Promenade en compagnie de quelques grandes figures de l’époque patristique

Au travers de quelques grandes figures des quatre premiers siècles, que sont Ignace d’Antioche, Justin de Rome, Irénée de Lyon, Origène et Grégoire de Nysse, nous découvrirons l’Église primitive et son évolution.
Nous nous attacherons aussi à mettre en évidence à travers leurs œuvres l’élaboration de la première doctrine chrétienne. Nous aborderons notamment les débuts de la christologie et de la théologie trinitaire, la question sur la réception des Écritures et le débat difficile avec les juifs et le monde païen.

Elie AYROULET (moine de st Joseph, enseignant-chercheur aux facultés de théologie et de lettres modernes de l’Université Catholique de Lyon, responsable pédagogique du master en théologie et sciences patristiques.

Michel ANGELLA, Recteur de la cathédrale de Nice, interviendra 3 heures, autour du thème : Les Pères de l’Eglise ont-ils quelque chose à nous dire aujourd’hui ? Une lecture actualisée d’un choix de textes.

2017-10-19T10:16:48+00:00

Laisser un commentaire

d93f4d596d5a37e0e5cdf58ef36e6cfcJJJJJJJJ